Le compte-rendu de Fred qui assistait hier à la réunion de Monêtier-les-Bains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le compte-rendu de Fred qui assistait hier à la réunion de Monêtier-les-Bains

Message par Collectif du Chambon le Jeu 11 Juin - 11:08

22 Prairial 2015,
Dans la salle du dôme, à Monetier les Bains, le commissaire du gouvernement douche l'assemblée dans son allocution préalable.
L'accusateur public expert en communication et génie civil fustige tout d'abord " les taiseux ", puis les "150000 ingénieurs du département", cette armée de sans culottes sinistrés qui s'ils meurent de faim pourront toujours manger de la brioche sans doute. Le bon peuple fait-il donc si peur qu'il faille le bâillonner sous la terreur montagnarde? Nous nous attendions à une Grande Convention départementale, mais pas à un comité de salut public, place de Grève.
Un préambule fort peu débonnaire ma fois où les perfidies verbales vont bon train, "ces loueurs de meublés pourront peut être demander une aide pour la perte de revenus qu'ils n'ont jamais déclarés" etc.........
On nous dresse un tableau idyllique de la gestion de crise, aucun retard évoqué,  des choix toujours optimaux, une réactivité exemplaire, une signalétique routière enviable, un planning maitrisé. Toute critique est écartée en vertu du principe péremptoire que tout a été géré parfaitement.
Le postulat de base , s'articule autour du : "le problème, c'est pas le tunnel, c'est la montagne", le problème c'est la montagne : fichtre, c'est  Thermidor !
Au demeurant, le commissaire du gouvernement manifeste une sympathie surprenante pour le président du conseil départemental qui se voit lui aussi couvert d'éloges et exonéré de tous ces errements, écarts et faux pas récents. Etrange collusion et confusion d'intérêt, pourtant contre nature.
Au delà de ces avanies; le nouveau président de la CCI  et son ancien président ont pu dresser une liste de mesures constructives, fruit d'un travail soutenu et efficace, tout en conservant une attitude courtoise, un discours  modeste et un langage respectueux.
En conclusion, le langage tyrannodespotique manié ce soir par l'exécutif local nous a laissé pantois et a transformé les victimes déjà minées par l'inquiétude en coupable d'on ne sait quel crime.
Plus que jamais, nous restons convaincus que notre salut viendra du sommet de l'Etat où travaillent les hommes dont l'envergure est à la hauteur du défi que représente la crise que nous traversons. Crise qui dépasse malheureusement les compétences d'une administration locale n'ayant en charge que 150000+1 bougres " d'ingénieurs" eux aussi dénués de génie. Cela parait être de source officielle locale la caractéristique de notre département où ne résiderait que des rustres "diseux" sans manières, une piétaille de moutons, qui se devrait de bêler sa reconnaissance, après avoir reçu l'aumône d'un picotin d'avoine (la carotte après le bâton), des deux ours puissants ( Bernard et Besnard ), qui jouent les bergers prédateurs.
Fred

Collectif du Chambon
Admin

Messages : 438
Date d'inscription : 08/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://www.collectif-du-chambon.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum