I have a dream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I have a dream

Message par Sauf Aléa le Jeu 9 Juil - 0:10

Je suis heureux de me joindre à vous aujourd’hui pour participer à ce que l’histoire appellera la plus grande démonstration pour la liberté dans les annales de notre département.

C’est pourquoi nous sommes venus ici aujourd’hui dénoncer une condition humaine honteuse. En un certain sens, nous sommes venus dans notre capitale départementale  pour encaisser un chèque. Quand les architectes de notre République ont magnifiquement rédigé notre Constitution, ils signaient un chèque dont tout Français devait hériter. Ce chèque était une promesse qu’à tous les hommes,  seraient garantis les droits inaliénables de la vie, de la liberté et de la quête du bonheur.

Il est évident aujourd’hui que le département a manqué à ses promesses à l’égard de ses citoyens . Au lieu d’honorer son obligation sacrée, la Nation a délivré au peuple un chèque en bois, qui est revenu avec l’inscription “ provisions insuffisantes ”. Mais nous refusons de croire qu’il n’y a pas de quoi honorer ce chèque dans les vastes coffres de notre pays. Aussi, sommes-nous venus encaisser ce chèque, un chèque qui nous donnera sur simple présentation les richesses de la liberté et la sécurité de la justice.

Nous sommes également venus en ce lieu pour rappeler à la Nation les exigeantes urgences de l’heure présente. Ce n’est pas le moment de s’offrir le luxe de laisser tiédir notre ardeur ou de prendre les tranquillisants des demi-mesures. C’est l’heure de tenir les promesses de la démocratie. C’est l’heure d’émerger des vallées obscures et désolées de la fatalité pour fouler le sentier ensoleillé de la justice. C’est l’heure d’arracher notre vallée des sables mouvant de l’injustice et de l’établir sur le roc de la fraternité. C’est l’heure de faire de la justice une réalité pour tous les enfants de Dieu. Il serait fatal pour la Nation de fermer les yeux sur l’urgence du moment. Cet étouffant été du légitime mécontentement des Naufragés ne se terminera pas sans qu’advienne un automne vivifiant de liberté et d’égalité.

2015  n’est pas une fin, c’est un commencement. Ceux qui espèrent que le Naufragé avait seulement besoin de se défouler et qu’il se montrera désormais satisfait, auront un rude réveil, si la Nation retourne à son train-train habituel.

Il n’y aura ni repos ni tranquillité en France jusqu’à ce qu’on ait accordé au peuple naufragé  ses droits de citoyen. Les tourbillons de la révolte ne cesseront d’ébranler les fondations de notre nation jusqu’à ce que le jour éclatant de la justice apparaisse.

Mais il y a quelque chose que je dois dire à mon peuple, debout sur le seuil accueillant qui donne accès au palais de la justice : en procédant à la conquête de notre place légitime, nous ne devons pas nous rendre coupables d’agissements répréhensibles.

Ne cherchons pas à satisfaire notre soif de liberté en buvant à la coupe de l’amertume et de la haine. Nous devons toujours mener notre lutte sur les hauts plateaux de la dignité et de la discipline. Nous ne devons pas laisser nos revendications créatrices dégénérer en violence physique. Sans cesse, nous devons nous élever jusqu’aux hauteurs majestueuses où la force de l’âme s’unit à la force physique.

Le merveilleux esprit militant qui a saisi la communauté naufragée ne doit pas nous entraîner vers la méfiance de tous les Politiques, car beaucoup de nos frères  ont compris que leur destinée est liée à la nôtre. L’assaut que nous avons monté ensemble pour emporter les remparts de l’injustice doit être mené par une armée pacifique. Nous ne pouvons marcher tout seul au combat. Et au cours de notre progression il faut nous engager à continuer d’aller de l’avant ensemble. Nous ne pouvons pas revenir en arrière.

Il y a des gens qui demandent aux militants du Collectif : “ Quand serez-vous enfin satisfaits ? ” Nous ne serons jamais satisfaits aussi longtemps que le Naufragé  sera la victime d’indicibles injustices. 
Je vous le dis ici et maintenant, mes amis, bien que, oui, bien que nous ayons à faire face à des difficultés aujourd’hui et demain je fais toujours ce rêve : c’est un rêve profondément ancré dans notre idéal  Je rêve que, un jour, notre pays se lèvera et jouera pleinement son rôle. 

Je rêve qu’un jour sur les collines rousses d'Emparis nos fils pourront encore s’asseoir et contempler la vallée. 

Je rêve qu’un jour à nouveau, la Romanche où menace le feu de la misère sera transformée en un oasis de prospérité et de bonheur .

Je rêve que mes petits-enfants vivront un jour dans une vallée  où ils ne seront pas indigents et démunis. Je fais aujourd’hui un rêve !

Je rêve qu’un jour toute la vallée sera relevée, toute colline et toute montagne seront adorées, les endroits escarpés seront visités et les chemins tortueux parcourus, la gloire sera révélée à tout être fait de chair.

Telle est notre espérance. C’est la foi avec laquelle je retourne à mon labeur. 

Avec cette foi, nous serons capables de distinguer dans la montagne du désespoir une pierre d’espérance. Avec cette foi, nous serons capables de transformer les discordes de notre vallée en une superbe symphonie de fraternité. 
Avec cette foi, nous serons capables de travailler ensemble, de prier ensemble, de lutter ensemble, en sachant qu’un jour, nous serons libérés.

Que la cloche de la liberté sonne du haut du grand Pic !
Que la cloche de la liberté sonne du haut du Rateau !
Que la cloche de la liberté sonne du haut de chaque colline et de chaque butte des Ecrins ! Du flanc de chaque montagne, que sonne la cloche de la liberté !

Quand nous permettrons à la cloche de la liberté de sonner dans chaque village et dans chaque hameau, nous pourrons fêter le jour où tous les enfants de Dieu, pourront se donner la main et chanter les paroles du vieux Cantique : “ Enfin libres, enfin libres, grâce en soit rendue au Dieu tout puissant, nous sommes enfin libres ! ”."
 
                Martin Luther King

Sauf Aléa

Messages : 57
Date d'inscription : 12/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I have a dream

Message par Sonia Paquet le Jeu 9 Juil - 0:23

Amen ! Alleluia !

Sonia Paquet

Messages : 54
Date d'inscription : 10/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I have a dream

Message par Biscotte Brisée le Jeu 9 Juil - 16:00

Que le jour où la route sera rouverte, que toutes les cloches de toutes les églises de tous les villages de tout l'Oisans sauvage sonnent à l'unisson telle la cloche de la liberté de Philadelphie !
Biscotte brisée

Biscotte Brisée

Messages : 28
Date d'inscription : 19/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: I have a dream

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum